Haut

Poser 1 question
Sommaire
Lettres
et contrats  
En savoir plus

Résiliation bail propriétaire

Lorsqu'un propriétaire met en location un logement nu à usage d'habitation, il signe avec le locataire un bail. Ainsi, lorsqu'il souhaite donner congé au locataire, il doit procéder à la résiliation du bail, dans les conditions définies par la loi n° 89-462 du 6 juillet 1989.

Découvrez les règles et modalités de la résiliation bail propriétaire.

Pour en savoir plus, visitez notre site spécialisé Location immobilier

Résiliation bail propriétaire : pendant le bail

Deux mains s'échangent une clé

Un propriétaire ne peut pas donner congé à son locataire pendant le bail, sauf en cas de faute de celui-ci.

Non-paiement du loyer ou des charges

En cas de non-paiement du loyer ou des charges, le propriétaire peut faire jouer la clause résolutoire du bail.

Celle-ci prévoit ainsi une résiliation automatique du bail en cas de non-paiement du loyer ou des charges.

Avant de faire jouer cette clause, le propriétaire devra cependant envoyer une injonction de payer au locataire délivrée par un huissier.

À compter de l'injonction de payer, le locataire dispose de 2 mois pour payer les loyers dus ou pour demander un délai de paiement auprès du juge avant que la clause résolutoire ne puisse entrer en action.

Bon à savoir : le propriétaire peut également faire jouer la clause résolutoire en cas de défaut d'assurance habitation de la part du locataire.

Pour en savoir plus, visitez notre site spécialisé Loyer impayé

Autres fautes

Pour les fautes qui ne relèvent pas d'un non-paiement ou d'un défaut d'assurance, le propriétaire ne peut pas résilier le bail sans s'en remettre à un juge.

Ainsi, c'est le juge qui décidera si la faute reprochée au locataire justifie la résiliation du bail ou non.

Résiliation bail propriétaire : à la fin du bail

Quelle que soit la durée pour laquelle le bail a été conclu, le propriétaire a la possibilité de le résilier à la fin, moyennant un préavis de 6 mois, et pour 3 motifs différents :

  • reprise du logement pour y habiter ou y installer un proche ;
  • vente du logement ;
  • motif légitime et sérieux.

Reprise du logement pour y habiter ou y installer un proche

Un propriétaire peut résilier un bail afin de reprendre le logement pour s'y installer lui-même ou pour y installer un proche.

Ce motif de résiliation ne peut concerner que les membres de la famille tels que :

  • conjoint ;
  • concubin justifiant de plus d'un an de vie commune avec le propriétaire ;
  • ascendants ou descendants du propriétaire, de son conjoint ou concubin.

Si ce n'est pas le propriétaire qui s'installe dans le logement, la lettre de résiliation doit indiquer le nom et l'adresse du bénéficiaire de la reprise, ainsi que son lien avec le propriétaire.

Vente du logement

Lorsqu'un propriétaire souhaite vendre un logement, il peut résilier le bail de location à la fin de celui-ci, avec un préavis de 6 mois.

Le locataire bénéficie alors d'un droit de préemption sur le logement, et la notification de résiliation fait office d'offre au profit du locataire pendant 2 mois.

La notification de résiliation doit alors indiquer le prix et les conditions de vente du logement.

Motif légitime et sérieux

Un propriétaire peut résilier un bail pour un motif qu'il juge légitime et sérieux.

Cependant, la loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 ne précisant pas ce qui est considéré comme motif légitime et sérieux, en cas de contestation du locataire, ce sera au juge de décider si le bail peut être résilié ou non pour le motif donné par le propriétaire.

Important : si le locataire a plus de 70 ans avec des ressources annuelles inférieures à une fois et demi le SMIC, le propriétaire ne pourra résilier le bail qu'à condition de lui proposer un logement correspondant à ses besoins et possibilités à proximité du logement occupé. Seuls les propriétaires ayant eux-mêmes plus de 70 ans ou ayant des ressources annuelles inférieures à une fois et demi le SMIC sont dispensés de cette obligation.

Lettre résiliation de bail par le propriétaire

Lettre de résiliation de bail meublé par le propriétaire

Coordonnées propriétaire

Coordonnées locataire

Lieu, date,

Madame, Monsieur,

Je vous informe par ce courrier que je ne souhaite pas reconduire le bail concernant le logement (adresse), dont je suis propriétaire, que nous avons signé le .. /../.. et qui prend fin le .. /../..

(Reprise du logement pour y habiter ou y installer un proche)

En effet, je souhaite reprendre ce logement pour y habiter / installer un proche (nom – prénom – adresse – lien de parenté).

(Vente du logement)

En effet, je souhaite vendre le logement. Vous trouverez donc ci-joint le tarif et les conditions de vente. Vous disposez de 2 mois à compter de la réception de la présente pour me faire part de votre souhait d'acheter le logement, sinon vous devrez quitter le logement au plus tard le (date de fin du bail).

(Motif légitime et sérieux)

En effet, je souhaite mettre fin à ce bail pour le motif suivant : (préciser le motif).

Veuillez noter qui si vous quittez le logement avant la fin du bail, vous ne serez pas redevable des charges et loyers pour les périodes où vous n'aurez pas occupé le logement.

Le dépôt de garantie vous sera rendu dans un délai de 2 mois à compter de la remise des clés, déduction faite des éventuels dommages constatés lors de l'état des lieux.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations sincères.

Nom prénom

Signature

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami

Pour aller plus loin ...

 

Question de Nicole Marlière |  04/02/2013

Si le locataire trouve un logement avant la fin du préavis peut-il quitter sans frais?

Commenter

 

Bonjour
Non, le locataire doit respecter son préavis et donc payer son loyer jusqu'au bout, sauf accord bilatéral avec le bailleur.

Voir l'espace marque
Commentaire de comprendrechoisir | 04/02/2013 |  
 

Bien sur que oui. Si le proprio rompt le bail et donne donc un préavis de 6 mois au locataire, et que le locataire déménage au bout de deux mois. Le locataire ne paiera que les 2 mois et non les 4 autres mois.

Commentaire de marie c. autrement | 09/07/2014 |  
 

Question de nicojac |  03/03/2013

Bonjour,
Mon propriétaire vient de résilier le bail qui nous lié, dans les délais, pour y loger sa fille.
( 6 mois et 6 jours avant la date de fin des 3 ans ) ( date de fin = 31/07/2013 date réception = 24/12/2012..)
j'ai anticipé le départ, le 28/02/2012.
je me suis aperçu que le propriétaire a mis en location la maison, à partir du 01/03/2013 et ce jusqu'à des dates au delà du 01/08/2013...
dans quelle conditions puis-je faire valoir une rupture de bail abusive ?
Merci
Nicojac

Commenter

 

Question de gwadarun |  04/06/2013

Bonjour,
J'ai donné congé à mon locataire pour vente mais je suis maintenant en instance de divorce et voudrait récupérer le logement afin d'y habiter. La locataire devrait partir le 13/09/2013. J'ai reçu il y a quelques jours par lettre AR sa proposition d'achat. Quels sont mes recours. La locataire souffre d'une dégénérescence osseuse et moi je n'ai aucune famille sur l'ile et j'ai 2 enfants (6ans et 2ans et demi)

Commenter

Votre réaction ou question sur cet article...
 
 

Poser une question
sur le forum

Contributeurs Experts

Plus d'experts

brandy

Expert

Office manager trilingue

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Résiliation bail propriétaire : résilier un bail par le propriétaire
© 2007-2014, Fine Media | Qui sommes-nous ? | Contact | CGU | Charte de modération | Plan du site | Devenez rédacteur
Professionnel, soyez présent gratuitement sur notre site | Recevoir des demandes de devis, contacts qualifiés | Publicité & partenariats | Agence RP, eRéputation